Quetzal - oiseau de paradis

Costa Rica sans gluten

Espagnol sans gluten
  • Pan sin gluten (pain sans gluten)
  • Enfermedad celíaca (maladie cœliaque)
  • No puedo comer harina de trigo (je ne peux pas manger la farine de blé)
  • Me hace muy enferma (cela me rend très malade)

Les Costa-Ricains parlent aussi facilement anglais dans les zones touristiques…

Quand je pars en voyage, il y a toujours dans les bagages autant de petits déjeuners que de jours d’absence de la maison. Pour le reste, on espère pouvoir s’arranger sur place…

Au Costa Rica, il a été assez facile de s’organiser : fruits, légumes, riz sont disponibles en abondance et peuvent accompagner la viande  ou le poisson grillé.  On a même trouvé quelques exemplaires de produits sans gluten Schär dans une supérette sur la route près du parc Manuel Antonio. Qui dit lieu extrêmement touristique, dit adaptation à la demande…

Le personnel des petits restaurants est accommodant et serviable, même si les lodges sont plus ou moins attentifs. Impossible de départager les deux lodges suivants pour la palme du champion du « menu sans gluten sans renoncer à la saveur » :

  • Cacatua Lodge à Uvita, des petits bungalows entourés de très beaux jardins qui attirent les oiseaux (toucans, colibris, et autres gobe-mouches), d’où vous pouvez facilement aller voir les dauphins (Parc National Marino Ballena) ; un accueil extrêmement agréable vous y attend !
  • Casa Botanica à San Vito, où vous pouvez faire escale en route pour le Panama ou simplement pour aller visiter les jardins Wilson. Là aussi, accueil bien sympathique et très belle vus sur la vallée depuis un bungalow très moderne.
  • A l’inverse, la palme du lodge à éviter absolument revient au Pirate Cove, à Drake Bay, parfois conseillé pour des excursions à Corcovado ou vers l’île del Caño. Personnel suffisant, accueil assez neutre, qualité des guides aléatoire, et surtout une grande difficulté à communiquer sur le gluten (« on connaît bien, on a déjà eu beaucoup de personnes intolérantes ») alors qu’ils vous mettent des biscuits et des barres de céréales dans le pique-nique. Cela a fini à l’hôpital après une intoxication alimentaire puissance 1000…

On  a globalement beaucoup aimé ce pays, les oiseaux et les fleurs, la fête des couleurs, les grenouilles et les singes, ainsi qu’une nature encore sauvage que les Costa-Ricains ont la volonté de préserver. D’autres photos sont disponibles sur le site de Yves :  Photos du Costa Rica.

Grenouille12

Lézard1

MangroveMAntonio2

Paresseux2

Singe Capucin17

O-Colibri12

O-Great blue heron

O-Green heron1 (2)

O-KF American pygmy1

Et enfin, le fameux oiseau de paradis, le quetzal, emblème du Costa Rica :

O-Quetzal7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *