Archives par mot-clé : glucose

Glaces sans gluten

Les produits industriels sont rarement sans gluten (c’est l’invasion des sous-produits du blé en excédent en Europe). Les crèmes glacées ne font évidemment pas exception et ce début d’été est l’occasion d’essayer de faire un petit résumé.

Fabricant Marque ou produit Avec ou sans gluten ?
Berthillon
sorbets et glaces Produits haut de gamme garantis fruits et sans gluten (sucre et parfum naturels).Un choix ahurissant de parfums de crèmes glacées et sans gluten (lait, crème fraîche, sucre, œufs frais et parfum naturels).

Attention néanmoins aux décorations de certaines préparations familiales dont l’origine ne peut être garantie.

Bonne Maman glaces, sorbet et crèmes glacées Difficile d’être complètement certains : Bonne Maman affirme (à la demande) l’absence de gluten dans ses glaces (et confitures) mais ne semble pas 100% clair sur le sirop de glucose.

A suivre…

Evidemment, certaines glaces sont sans espoir : 

Unilever / Miko Carte d’Or A peu près toutes les glaces (et la plupart des sorbets) de la marque sont à base de sirop de glucose (la fabrication industrielle a ses exigences de productivité…)

Evidemment, Unilever ne prend aucun engagement dans le sens du Gluten Free.

Haagen-Dazs crèmes glacées C’est totalement variable. Certaines crèmes glacées sont évidemment pleines de gluten (spéculoos, cookies, etc.) ; d’autres ne présentent guère plus que du sirop de glucose, habituellement issu du blé (caramel, dulce de leche, etc.) Aucune garantie du fabricant. Détails sur 200gluten.fr
Grom

(à Paris, 81 rue de Seine)

glaces et sorbets italiens à l’ancienne Certifiés sans gluten par l’équivalent de l’AFDIAG en Italie, Grom fait de réels efforts pour la production de ses glaces. Les recettes sont sans gluten, mais la formation du personnel est centrée sur le respect des règles d’hygiène qui sont également nécessaires.

Une remarque en passant à propos des crèmes glacées industrielles : cherchez bien dans les ingrédients. Il y a souvent un absent notable : la crème (ou même parfois le lait). Alors que les compléments gras à base de porc ont essentiellement disparu ces dernières années, il est devenu courant d’ajouter des graisses végétales diverses (généralement sous couvert de protéger le consommateur contre les acides gras saturés, de manière plus pragmatique pour réduire les coûts et faciliter les processus industriels).

Maintenant c’est à vous de goûter et les prix varient considérablement d’un producteur à l’autre…

Marrons glacés : Noël avec ou sans gluten

A l’arrivée de Noël, certains (certaines ?) vont vouloir se jeter sur les marrons glacés. Cette délicieuse préparation à base de chataigne de qualité confite dans un sirop de sucre attire les petits comme les grands. Mais c’est un des pièges trop courants pour les allergiques au gluten.

Selon la préparation, le sirop qui a servi à les préparer est un vrai sirop de sucre (un pâtissier patient et attentif ne fera jamais autrement) ou un sirop de glucose (infiniment plus facile à manipuler, en particulier dans l’industrie). Le problème du sirop de glucose, vous le savez sans doute déjà, mais je le répète : on ne sait pas s’il provient du blé (en France, c’est le plus courant) ou d’une autre céréale (par exemple, aux USA, c’est souvent le maïs). Mais pour faire du glucose de blé, il faut… du blé. Alors les risques de contamination (même à faible dose) sont bien présents.

Lisez alors la liste des ingrédients :

  • Glucose de blé : Ouïe ! A éviter.
  • Glucose de maïs : bonheur !
  • Glucose (sans plus de précision) : c’est la roulette russe mais, en France, presque certainement « de blé ».

Encore une fois, manger sainement risque de coûter un peu plus cher…

Intolérance au gluten – aliments OK ou KO

L’intolérance au gluten impose des restrictions fortes sur ce qui est mangeable et ce qui est toxique. En tant que compagnon de Marion qui est intolérante au gluten, j’ai peu à peu appris comment sélectionner ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. Alors pourquoi ne pas partager ici cette expérience ?

Les aliments toxiques

Bannir la farine de blé ne suffit pas. Il y a des choses à surveiller d’infiniment plus près que ce que l’on imagine quand on n’y est pas exposé. Une liste :

Continuer la lecture de Intolérance au gluten – aliments OK ou KO

C’est l’été, vive les sorbets faits maison !

Nous sommes allés le week-end dernier faire la cueillette de fruits dans un des jardins et fermes autour de Paris. Fraises et framboises sont disponibles en ce milieu du mois de juin. Comble du luxe, les fraises sont dites ‘suspendues’ : plus besoin de se casser le dos sur les fraisiers à tas de terre ! Bilan : plus de 10 kilos ramassés en un quart d’heure, avant de régler leur sort à quelques deux kilos de framboises. Le plus dur reste à faire: la confection des sorbets !

Pour les fraises, on ajoute du sucre (les recettes sont partagées et j’ai mis 40%, ce qui se révèle un petit peu trop), un jus de citron et un simple coup de mixer suffit avancer de verser dans les bacs pour le congélateur.

IMG_1083 fraises

Pour les framboises, nous préférons enlever la plus grande partie des grains en passant les fruits à la grille fine du moulin à légumes.

IMG_1084 framboises

Sucre (même proportion que pour les fraises) et jus de citron, mixer et au congélateur ! On s’est autorisés une fantaisie qui enchantera les petits et grands en utilisant les moules à esquimaux vert et roses achetés chez Ikea : topissime !

_MG_0464 esquimaux _MG_0465 esquimaux

A l’heure où les glaces industrielles contiennent presque toutes du sirop de glucose très (trop) souvent issu du blé, n’hésitez plus, courrez dans les champs ou au marché et confectionnez vos propres glaces naturellement sans gluten! Mais anticipez et prévoyez la place dans le congélateur ! (pas comme nous…)

Casa Ramon, c’est bon !

Surprise chez Monoprix ce soir : à la recherche d’un des rares churizos compatibles avec les contraintes du GF (comme d’habitude, il faut lire les étiquettes avec attention), nous avons découvert une marque visiblement attachée à des produits ultra-naturels : Casa Ramon. C’est déjà appréciable pour tous, mais cela va plus loin : les ingrédients du chorizo montrent un produit tout à fait compatible avec l’absence de gluten (alors que bien des fournisseurs le « renforcent » avec du sirop de glucose, souvent de blé). Mieux, conscients de l’importance de cette qualité, leur saucisson sec est aussi clairement étiqueté « sans gluten ».

Merci et bravo à Casa Ramon !

Saucisson et chorizo de CasaRamon

Haagen-Dazs

Les crèmes glacées sont généralement peu attirantes pour les intolérants au gluten. Trop de produits industriels contiennent des épaississants dont le redoutable amidon (de  blé dans 90% des cas en Europe). Ou, plus insidieux, le glucose qui lui aussi provient majoritairement du blé et dont l’accumulation peut incommoder certains malades cœliaques particulièrement sensibles.

Alors, en dehors même des morceaux de spéculoos ou de cookies que comportent certaines glaces Haagen-Dazs, difficile d’oublier le fait qu’il y a aussi du glucose de blé. Dommage… pour les papilles, tant mieux… pour la ligne?

Haagen Dazs