GF: quelques ingrédients industriels à surveiller

La lecture de la liste des ingrédients pour un produit que vous voulez acheter est parfois compliquée. Depuis quelques années, les industriels ont pris la (bonne) habitude de mentionner en gras les allergènes potentiels et le gluten ou le blé sont ainsi plus faciles à repérer.

Si vous êtes modérément sensible au gluten, cela suffit généralement. Si vous êtes totalement intolérant ou avec une sensibilité élevée, il faut parfois être plus attentif encore. Il y a quelques « pièges » à surveiller. Continuer la lecture de GF: quelques ingrédients industriels à surveiller

Sans gluten en Afrique du Sud

L’Afrique du Sud n’est pas du tout un paradis pour les intolérants au gluten. En quelques semaines, nous avons facilement pu nous en rendre compte. Comme dans beaucoup d’autres pays, dans les grandes villes, on peut parfois trouver des produits étiquetés gluten free sur les comptoirs de quelques grands magasins. Mais il ne faut pas trop y compter ; l’approvisionnement est visiblement très irrégulier.
Continuer la lecture de Sans gluten en Afrique du Sud

Glaces sans gluten

Les produits industriels sont rarement sans gluten (c’est l’invasion des sous-produits du blé en excédent en Europe). Les crèmes glacées ne font évidemment pas exception et ce début d’été est l’occasion d’essayer de faire un petit résumé.

Fabricant Marque ou produit Avec ou sans gluten ?
Berthillon
sorbets et glaces Produits haut de gamme garantis fruits et sans gluten (sucre et parfum naturels).Un choix ahurissant de parfums de crèmes glacées et sans gluten (lait, crème fraîche, sucre, œufs frais et parfum naturels).

Attention néanmoins aux décorations de certaines préparations familiales dont l’origine ne peut être garantie.

Bonne Maman glaces, sorbet et crèmes glacées Difficile d’être complètement certains : Bonne Maman affirme (à la demande) l’absence de gluten dans ses glaces (et confitures) mais ne semble pas 100% clair sur le sirop de glucose.

A suivre…

Evidemment, certaines glaces sont sans espoir : 

Unilever / Miko Carte d’Or A peu près toutes les glaces (et la plupart des sorbets) de la marque sont à base de sirop de glucose (la fabrication industrielle a ses exigences de productivité…)

Evidemment, Unilever ne prend aucun engagement dans le sens du Gluten Free.

Haagen-Dazs crèmes glacées C’est totalement variable. Certaines crèmes glacées sont évidemment pleines de gluten (spéculoos, cookies, etc.) ; d’autres ne présentent guère plus que du sirop de glucose, habituellement issu du blé (caramel, dulce de leche, etc.) Aucune garantie du fabricant. Détails sur 200gluten.fr
Grom

(à Paris, 81 rue de Seine)

glaces et sorbets italiens à l’ancienne Certifiés sans gluten par l’équivalent de l’AFDIAG en Italie, Grom fait de réels efforts pour la production de ses glaces. Les recettes sont sans gluten, mais la formation du personnel est centrée sur le respect des règles d’hygiène qui sont également nécessaires.

Une remarque en passant à propos des crèmes glacées industrielles : cherchez bien dans les ingrédients. Il y a souvent un absent notable : la crème (ou même parfois le lait). Alors que les compléments gras à base de porc ont essentiellement disparu ces dernières années, il est devenu courant d’ajouter des graisses végétales diverses (généralement sous couvert de protéger le consommateur contre les acides gras saturés, de manière plus pragmatique pour réduire les coûts et faciliter les processus industriels).

Maintenant c’est à vous de goûter et les prix varient considérablement d’un producteur à l’autre…

Nouvelle boutique Sans Gluten à Paris

Découverte bien sympathique ce samedi matin au cœur du Paris: une toute nouvelle boutique, ‘La Belle Vie Sans Gluten’, ouverte par Clémentine, la fille du chef Michel Oliver qui a bercé nos enfances avec son émission télé du samedi midi, élevée aux bons petits plats mais diagnostiquée intolérante au gluten, n’a pu se contenter des produits industriels disponibles sur le marché et a créé sa propre gamme. Impitoyablement testés par un père exigeant sur le goût et les textures, les produits de Clémentine se sont plusieurs fois vu refuser l’agrément paternel. Ils figurent maintenant sur les tables de nombreux palaces parisiens ainsi que de l’Élysée !

Continuer la lecture de Nouvelle boutique Sans Gluten à Paris

Tester le gluten dans la nourriture ?

C’est un peu le rêve technologique de l’intolérante au gluten : un testeur qui dirait si un aliment contient du gluten ou pas. C’est ce que propose une société américaine : Nima.

Un Nima et sa capsule

Insérez un échantillon (une boulette) de nourriture dans la capsule à usage unique (blanche sur la photo) et après 30 secondes le module Nima va afficher un message clair : un sourire égale OK, un épi de blé égale gluten.

Ca a l’air de bien fonctionner (pas essayé ici parce que ce n’est pas encore disponible en France) mais il fait reconnaître qu’il restera toujours quelques sujets à garder à l’esprit :

  • le Nima ne teste que l’échantillon. Attention à bien choisir ce qu’on lui donne à manger. Dans la pizza, il y a la pâte, mais il y a aussi les ingrédients…
  • Nima ne promet de détecter que les pollutions supérieures à 20 ppm (20 parties par million) et il y a des intolérants qui doivent refuser toute trace, même à ce niveau pourtant assez faible.

Un bel espoir donc. Peut-être même une grande idée pour la plupart des intolérants et des allergiques au gluten. Pouvoir contrôler sa nourriture malgré une maladie cœliaque ?

En complément, si vous comprenez l’anglais, j’ai trouvé cette information à partir d’un article de Popular Science qui présente la vidéo suivante.


Testing gluten-free foods with a gluten sensor par PopSci

Merci Xtian pour le tuyau.

Marrons glacés : Noël avec ou sans gluten

A l’arrivée de Noël, certains (certaines ?) vont vouloir se jeter sur les marrons glacés. Cette délicieuse préparation à base de chataigne de qualité confite dans un sirop de sucre attire les petits comme les grands. Mais c’est un des pièges trop courants pour les allergiques au gluten.

Selon la préparation, le sirop qui a servi à les préparer est un vrai sirop de sucre (un pâtissier patient et attentif ne fera jamais autrement) ou un sirop de glucose (infiniment plus facile à manipuler, en particulier dans l’industrie). Le problème du sirop de glucose, vous le savez sans doute déjà, mais je le répète : on ne sait pas s’il provient du blé (en France, c’est le plus courant) ou d’une autre céréale (par exemple, aux USA, c’est souvent le maïs). Mais pour faire du glucose de blé, il faut… du blé. Alors les risques de contamination (même à faible dose) sont bien présents.

Lisez alors la liste des ingrédients :

  • Glucose de blé : Ouïe ! A éviter.
  • Glucose de maïs : bonheur !
  • Glucose (sans plus de précision) : c’est la roulette russe mais, en France, presque certainement « de blé ».

Encore une fois, manger sainement risque de coûter un peu plus cher…

Seychelles

Les Seychelles, îles paradisiaques de l’Océan Indien, mais pas si faciles à vivre sans gluten, au vu de notre expérience là-bas : si les grands hôtels et les lodges semblent bien savoir de quoi il s’agit, le sujet reste le cadet de leurs soucis (l’accueil des touristes est très froid et impersonnel) et il faut faire doublement attention quand on est en dehors des circuits les plus balisés.

C’est d’autant plus désagréable que l’offre reste faible dans les magasins d’alimentation : si nous avons bien trouvé un rayon Health (diététique) bien achalandé à La Digue au supermarché SPC (le seul du centre ville), il ne reste pratiquement qu’à lire les étiquettes des produits pour savoir si on peut les consommer ou pas.

Heureusement, les grillades de viande ou de poisson sont courantes, mais il reste impossible de savoir ce qui a été mis dans les sauces et les curry. Un bon point à ce sujet au chef de l’unique lodge de Bird Island (aux innombrables oiseaux) : il a toujours été très précis et il a souvent préparé des petits plats adaptés sans même avoir besoin de faire plus que le prévenir le premier jour. Le lieu est isolé, les oiseaux nombreux et fascinants, la nourriture excellente et le gluten bien géré.

Au final, aucun drame bien sûr, mais il faut rester très attentif et ne pas s’attendre à manger fabuleusement bon ou extraordinairement « local » si l’on doit se passer des sauces.

5 trucs pour éviter le gluten dans votre cuisine

Si comme nous, dans la famille, il y a une personne qui est intolérante au gluten, il reste assez probable que certains produits contenant du gluten circulent dans votre cuisine (il est rare de pouvoir se tenir à une exclusion définitive du gluten dans la maison ou la cuisine). Il est donc utile de se tenir à quelques règles qui permettent de limiter grandement le risque de voir du gluten rejoindre accidentellement les plats consommés par la personne intolérante au gluten.

Pour cela, il va falloir utiliser un peu de sens commun et beaucoup d’attention aux détails. Mais nous pouvons vous proposer quelques trucs et astuces qui devraient vous faciliter la vie.

Trucs et astuces pour garder la cuisine propre

De manière générale, il est vivement recommandé de séparer physiquement les zones où peuvent apparaître les pollutions. En effet, il est facile de voir des miettes de pain sauter de la corbeille pendant que l’on coupe une baguette ou de voir s’envoler l’élégante décoration de farine sur la baguette traditionnelle (j’avoue que si je peux éviter celle-là, je préférerai toujours une baguette sans décoration « toxique »).

Alors, passons aux conseils proprement dits… Continuer la lecture de 5 trucs pour éviter le gluten dans votre cuisine

Tribulations d'un couple gluten free